Sur le sol

by Luce TG

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $3 CAD  or more

     

1.
02:47
2.
03:32
3.
02:53

about

démo 2012

credits

released October 6, 2012

paroles et musique: Luce TG
enregistré au Studio Veillette
Septembre 2012

tags

license

all rights reserved

about

Luce TG Montréal, Québec

contact / help

Contact Luce TG

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Tu dors
Tu dors
Encore
Les lèvres ouvertes, tu respires fort
Ton bord
De lit
A ramolli depuis qu’tu vis au ralenti

Deux mois
Déjà
Qu’t’as laissé faire ta job de fonctionnaire
Ce soir-là
On est sortis pour la dernière fois

T’avais dit «Mon amour, on va refaire le monde
J’t’ais pas heureux mais j’le serai crois-moi à chaque seconde
Mon amour, on va être tell’ment bien…»

Sauf que…
Tu dors
Encore
On coupe le son, t’as l’air d’un mort
Je sors
Du four
Un autre plat que tu ne mangeras pas

Deux mois
Déjà
Qu’j’tai enlevé ton beau suit bleu vraiment sexy
Ce soir-là
On s’est aimés pour la dernière fois

T’avais dit «Mon amour, on va refaire le monde
J’t’ais pas heureux mais j’le serai crois-moi à chaque seconde
Mon amour, cette robe-là te va… tell’ment bien…»

Mais depuis…
Tu dors
Encore
J’m’excuse de l’dire mais tu sens un peu fort
Je sais plus quand
Tu t’es lavé pour la dernière fois

C’est pas parce que nos rêves à nous
Ont disparu dans ton sommeil
Que moi j’devrais tout mettre en veille
Tant que t’es pas debout

J’suis pas cruelle
J’partirai pas maint’nant
T’es chez le psy moi j’me mets belle
Pour mon nouvel amant
Track Name: Sur le sol
J’me suis couchée sur le plancher
Nez contre lui
Mains sur le front
J’me suis mine de rien demandé
Si c’était ça toucher le fond

Ça sentait bon le frais lavé
J’en étais presque réconfortée
J’ai bien pensé aux bactéries
En fait j’ai pensé à ceux qui m’auraient dit :
«As-tu pensé au bactéries ?»
J’leur aurais dit : «Pis ?»

J’aurais prié si j’avais su
J’ai toujours seul’ment dit merci
Mais j’suis pas masochiste non plus
Je rends pas grâce à mes soucis

S’étendre sur le sol
Avant de devenir folle
Se laisser s’enliser pour mieux se relever

S’étendre sur le sol avant de devenir folle
Se laisser s’enliser

J’ai senti des orteils sur mes côtes
Un message subtil de mon hôte
L’ami d’un ami d’un ami qui fêtait ses trente ans dans une grande beuverie

J’ai bougé
Et ça l’a rassuré
Que personne ne soit mort
Dans sa chambre d’invités
J’ai dit : «Salut j’m’appelle eum… Valérie…»
Et puis je suis partie

J’aurais pleuré si j’avais su
Des années de larmes ravalées
Mais j’suis pas hystérique non plus
J’m’en s’rais voulu d’gâcher l’party

J’voulais juste encore
M’étendre sur le sol
Avant de devenir folle
Me laisser m’enliser pour mieux me relever

M’étendre sur le sol
Avant de devenir folle

J’me suis couchée dans l’herbe humide
De la cour des voisins
Joue contre terre et regard vide
J’ai flairé le destin

Ça sentait bon le frais rasé
Ça me tendait la main
J’me suis sentie comme une fourmi
qu’une autre fourmi choisi d’aider à transporter
Quelqu’ chose de lourd

J’aurais rougi si j’avais pu
J’avais l’visage couvert de boue
Mais j’suis pas orgueilleuse non plus
J’ai pris la main et m’suis remise debout

S’étendre sur le sol
Avant de devenir folle
Se laisser s’enliser pour mieux se relever

S’étendre sur le sol avant de devenir folle
Se laisser relever
Track Name: Marie fume
Au bout du bar clandestin
Marie fume
Boudant les lueurs du matin
Qui s'allume

Son corps est une masse flanquée
Sur le comptoir sale
Une flaque qui s'évapore lentement mais s'en fout
Pourvu qu'on lui resserve à boire

Ses lèvres molles collent à une clope oubliée
Et ses souvenirs s'envolent
Vers son premier baiser

La marée basse
La grève déserte
Ses pieds nus dans la vase
Sa robe verte

Au bout du quai son marin
Dans la brume
Tire comme son quotidien
Une enclume

Son cœur est un navire docile
Dans le naufrage
Qui reconnait ses torts
Et coule sans perdre le Nord

Elle ne se déshabille plus
Quand elle chavire dans le lit
Mais il la revoit pourtant nue
À leur première nuit

Sa Marie belle
Envoûtante
Sa peau claire qui l'appelle
Invitante

Une bouteille serrée dans le poing
Marie cherche la mer
Car elle veut dire à son marin
Toute sa misère

Et lui la voit
Sur le quai
Vacillante mais si belle
Dans sa robe déchirée

Aujourd'hui encore il le sait
Il n’ira pas pêcher